Vous êtes ici : Accueil > Services en ligne > Actualités > VAGUE DE CHALEUR : CONSEILS, MESURES & INFOS PRATIQUES

Services en ligne

VAGUE DE CHALEUR : CONSEILS, MESURES & INFOS PRATIQUES

En cette période de fortes chaleurs, découvrez les conseils, infos pratiques ainsi que les mesures prises par la Préfecture pour lutter contre les répercussions (pollution, usage limité de l'eau...)

LES BONS RÉFLEXES EN PÉRIODE DE FORTES CHALEURS

En cette période de températures élevées, adoptez les bons réflexes !

  • Buvez régulièrement de l’eau
  • Évitez de sortir aux heures chaudes (11h/17h)
  • Restez chez vous dans les pièces les plus fraîches
  • Mouiller son corps et se ventiler
  • Évitez les efforts physiques
  • Ne pas boire d’alcool
  • Mangez en quantité suffisante
  • Donner et prendre des nouvelles de ses proches
  • Si vous êtes témoin d’un malaise, appelez le 15

Un numéro vert d’information sur la canicule est à votre disposition : 0 800 066 666

En cas de besoin, contactez votre Mairie au 01.45.10.61.61

 

 

EPISODE DE POLLUTION A L’OZONE EN ÎLE-DE-FRANCE : MISE EN PLACE DE LA CIRCULATION DIFFÉRENCIÉE

L’Île-de-France connaît une nouvelle vague de chaleur, propice à la survenue d’un épisode de pollution à l’ozone. Pour limiter les émissions de polluants dans l’atmosphère, Didier LALLEMENT, préfet de Police, préfet de la Zone de défense et de sécurité de Paris, a décidé de mettre en place, sans attendre, la circulation différenciée dès demain mardi 23 juillet 2019. Pour mardi 23 juillet 2019, Airparif, association de surveillance de la qualité de l’air en Île-de-France, prévoit en effet une concentration en ozone comprise entre 155 et 185 µg/m³, soit un possible dépassement du seuil d’information-recommandation pour ce polluant, fixé à 180 µg/m³. Les fortes chaleurs et l’ensoleillement annoncés pour les jours à venir favorisant l’augmentation des concentrations en ozone, le préfet de Police, préfet de la Zone de défense et de sécurité de Paris, a décidé de mettre en œuvre dès ce mardi 23 juillet le dispositif de lutte contre la pollution en Île-de-France :

  1. Mise en place de la circulation différenciée à l’intérieur du périmètre délimité par l’A86 (à l’exception de celle-ci) de 05h30 à minuit : seuls les véhicules munis d’une vignette Crit’Air de classe 0, 1 et 2 seront autorisés à circuler. Les autres véhicules ne pourront pas circuler.
  2. Réduction de la vitesse maximale autorisée :
  • à 110 km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130 km/h ;
  • à 90 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 110 km/h ;
  • à 70 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 90 km/h, ainsi que sur les routes nationales et départementales limitées à 80 km/h ou à 90 km/h.

Arrêté préfectoral limitant les usages de l’eau dans le sud-est du Val-de-Marne : franchissement du seuil d'alerte renforcée 

L’arrêté inter-préfectoral du 15 mai 2017 a pour objectif de protéger la ressource en eau sur les départements de Paris, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne. 

En cas de baisse des niveaux d’eau, cet arrêté définit 4 seuils (vigilance, alerte, alerte renforcée, crise) afin de mettre en place des mesures de limitation appropriées des usages de l’eau. 

Pour le Val-de-Marne, une forte baisse des débits du Réveillon est observée depuis juin couplé avec une pluviométrie absente. Le seuil d’alerte a été franchi le 8 juillet 2019 et a conduit à la prise de l’arrêté n° 2019/2206 du 12 juillet 2019 actant le franchissement du seuil d’alerte du Réveillon. 

Le 14 juillet 2019, le seuil d’alerte renforcée a été franchi. 

Ainsi, des mesures de limitation ou des usages de l’eau et des activités le long du Réveillon sont nécessaires pour préserver ce cours d’eau et les eaux souterraines avec lesquelles il communique. 

Ces mesures visent des activités ayant une incidence directe sur le cours d’eau (exemple : travaux ou vidange de plans d’eau dans le Réveillon). D’autres activités sont également limitées, ou autorisées à certains horaires seulement, pour des raisons de solidarité entre les différents usagers de l’eau : remplissage des piscines privées, lavage des véhicules, lavage des trottoirs, manœuvre de bornes d’incendie, arrosage des espaces verts publics ou privés et des terrains de sport, arrosage des jardins potagers, alimentation des fontaines publiques, brumisateurs et dispositifs de rafraîchissement urbain, remplissage des plans d’eau, arrosage des golfs. 

Ces mesures provisoires de limitation des usages de l’eau actées par l’arrêté du préfet du Val-de-Marne n°2019/2250 du 18 juillet 2019 concernent pour le moment 16 communes du département : Boissy-St-Léger, Bonneuil-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Chennevières-sur-Marne, Limeil-Brévannes, Mandres-les-Roses, Marolles-en-Brie, Noiseau, Ormesson-sur-Marne, Périgny-sur-Yerres, Le Plessis-Trevise, La Queue-en-Brie, Santeny, Sucy-en-Brie, Villecresnes et Villeneuve-Saint-Georges. 

Sur ces communes, chacun est par ailleurs encouragé à réduire volontairement ses consommations en eau non indispensables à ses activités. 

 

Pour plus d’informations : 

- site internet de la préfecture du Val-de-Marne :   http://www.val-de-marne.gouv.fr/Actualites/Secheresse-les-bons-gestes-a-adopter   

- site de la Mission Interdépartementale Inter-Services de l'Eau de Paris Proche Couronne : http://www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/gestion-de-la-secheresse-r533.html

- application nationale PROPLUVIA pour le suivi des arrêtés préfectoraux : http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp   

Les autres actualités

Actualités précédentes
Actualités suivantes
 
Haut de page