Vous êtes ici : Accueil > La ville > Nos articles Mag > « Participlastik ! », le festival de création artistique

La ville

« Participlastik ! », le festival de création artistique

Du 13 au 19 mai 2019, la biennale « Participlastik ! » a mis à l’honneur la création artistique à Boissy-Saint-Léger. Cette année, la biennale d’arts était participative ! Institutions culturelles, services communaux,écoles, centres de loisirs, associations et Boisséens, tous ont mis leur créativité à disposition pour composer ensemble cet événement. Sortir l’art de son cadre et le repenser en s’amusant, c’est ça « Participlastik ! ».

A vos crayons ! A vos pinceaux !

Les artistes de « Réforme Graphique » ont invité les classes de la ville à s’amuser avec le dessin. Portraits duels ou encore dictionnaire illustré, le dessin s’est réinventé ! Avec le concours Dessine-moi Boissy organisé par l’association Peintres en Herbe, ce sont les amoureux de la peinture qui ont retranscrit avec une vision touchante le lieu de vie qu’est l’EHPAD Harmonie.

Quand l’art s’expose!

Le vernissage de l’exposition Persona Grata de la classe à PAC du collège Amédée Dunois, en partenariat avec le Musée National de l’Histoire de l’Immigration et le Musée d’Art Contemporain du Val-de-Marne, a lancé la biennale. Ce projet a interrogé les thématiques de l’hospitalité et des migrations. Les collégiens ont fait visiter leur exposition aux parents et aux équipes du collège. Cette semaine a également été l’occasion pour les associations Ombre et Lumière et Peintres en Herbe de partager leur passion et leur talent à travers expositions et ateliers de découvertes à l’EHPAD Harmonie.

L’art hors les murs… et sur les murs !

Pendant « Participlastik ! », l’art a revêtu l’espace urbain de Boissy-Saint-Léger ! Des portraits de Boisséens, réalisés par le photographe Nikos Djail, ont pris place partout dans la ville.

Au cœur d’un voyage futuriste

Nebil Daghsen a transporté le public dans un futur dystopique, où les questions de l’accueil, des migrants et de la surveillance technologique ont construit un fort parallèle avec notre société actuelle.

Invasion de marionnettes dans la ville !

De la musique, des masques et des marionnettes géantes : la ville paradait le samedi 18 mai ! Les Grandes Personnes ont travaillé depuis mars, lors d’ateliers avec les centres de loisirs pour donner vie à ces géants farfelus. Rythmée par la Fanfare Saugrenue et la batucada de l’école de musique, cette déambulation a insufflé un air de fête dans toute la ville, atteignant son paroxysme place du Forum par un flash mob des enfants et clôturé par les félicitations de M. le Maire Régis Charbonnier.

Ode à la danse à Grosbois !

La journée du samedi s’est terminée par un bal participatif au domaine de Grosbois. Pensé par la Maison des Arts et de la Culture de Créteil, cet événement a mis à l’honneur les danses contemporaines : électro, hip-hop ou encore afro-antillaise. Petits et grands, tous sont entrés dans la danse et ont fait résonner leurs pas sur la piste de Grosbois !

 
Haut de page