Vous êtes ici : Accueil > La ville > Nos articles Mag > Des actions pour les droits des femmes

La ville

Des actions pour les droits des femmes

La Ville de Boissy-Saint-Léger porte une politique d’égalité femme/homme au niveau des Ressources humaines, dans sa communication, en matière de prévention des violences faites aux femmes avec le CCAS et le centre social,dans le soutien aux associations de la Ville mais aussi dans sa saison culturelle au théâtre et au cinéma.

 

Culture

En matière de culture, le Haut conseil à l’égalité entre les Femmes et les Hommes donne un rapport 2018 où les chiffres parlent d’eux-mêmes : 72 % des avances sur recette du centre national du cinéma vont à des projets menés par des hommes / 97 % des groupes programmés par les grands festivals de musique sont composés exclusivement ou majoritairement d’hommes,aucune femme ne dirige un théâtre national, et en 70 ans le festival de Cannes n’a décerné qu’une palme d’or à une femme…Alors, où sont les femmes ?

Quand les milieux politiques ont depuis longtemps imposé les quotas pour les élu.e.s, la Ville a souhaité se donner une contrainte de parité dans le choix des artistes programmé.e.s à Boissy-Saint-Léger depuis 2017. Pour mettre en place cette parité, elle a fait le choix non pas de prendre en considération le nombre de metteuses en scène programmées mais le nombre de femmes sur le plateau. Les spectacles présentés à Boissy sont souvent mis en scène et joués par les mêmes personnes. Et surtout, c’est la question de la représentation des femmes dans l’espace public et dans la vie qui est ici défendue, dans une logique d’exemplarité pour les jeunes générations.

Si cette parité n’est pas automatique d’année en année car les choix artistiques et les esthétiques doivent être équilibrés,cela permet d’avancer sur le sujet. Cette réflexion sur la représentation des femmes et des populations issues de l’immigration se retrouve ainsi au cœur de la saison culturelle. On peut être fier.e.s de cet engagement en faveur de la création féminine !

En 2019-2020, 27 femmes sont sur la scène de Boissy-Saint-Léger pour 21 hommes soit 56,2 %

2018-2019 : 18 femmes sur scène pour 30 hommes soit 37,5 %

2017-2018 : 22 femmes sur scène pour 24 hommes soit 47,8 %

 

Des femmes engagées et investies

A Boissy, les femmes sont présentes dans de nombreuses associations, sur les 112 associations présentes dans la ville 70 sont dirigées par des présidentes :

Quelques exemples de ces associations :

  • Madame Le Scouarnec, « Oh ! Les Beaux Jours » :promouvoir toute activité philosophique ou littéraire telle que débats philosophiques et / ou littéraires autour d'un thème, échange sur de nouveaux livres, partage de lectures, écriture, etc…
  • Madame Louisius, « Un Pas pour l’autiste » : aide et épanouissement des personnes autistes.
  • Madame Berrebi, « Les Compagnons d'Armes » :faire connaître le moyen-âge, même aux plus jeunes, à travers la vie quotidienne d'un campement, ainsi que la pratique du médiéval dans son ensemble.

Les femmes agents au sein de la Ville de Boissy-Saint-Léger sont très présentes, surtout au sein de métiers de services à la personne, métiers parfois très exigeants que les agents effectuent avec dévouement : aides à domicile, auxiliaires de vie, auxiliaires de puéricultures, éducatrices, agents de service, assistantes maternelles et animatrices… Elles sont présentes dans tous les services.

QUELQUES CHIFFRES

  • 100% des auxiliaires de puéricultrices
  • 100% des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles
  • 100% du service d’aide à domicile du CCAS sont des femmes
  • 90% des agents de service sont des femmes

De plus, ce qui est remarquable à Boissy, c’est le pourcentage de chefs de service femmes : il n’y a que 6 hommes sur 18 directeurs à la tête des services !

 

Au menu du vendredi 6 et samedi 7 mars

Votre programme autour des droits des femmes : Pour la 3e année consécutive, la Ville de Boissy-Saint-Léger organise un temps fort autour du 8 mars, journée mondiale des droits des femmes. Un moment pour, cette année, se tourner vers la question de la liberté des femmes de décider de leur propre destin…

- Musique le vendredi à 18h30 place du Forum (au cinéma en cas de mauvais temps) : Un « voyage dans le temps » vous sera proposé sur les difficultés qu’a pu rencontrer Barbara Strozzi en tant que femme compositrice et musicienne au XVIIe siècle, et de l’éducation dont elle a bénéficié, particulièrement ouverte à cette époque. Cette discussion sera entrecoupée d’interludes musicaux et plus précisément des œuvres de Barbara Strozzi, interprétées par quatre musiciennes (deux violonistes, une violoncelliste et une chanteuse) : Il Lamento, L’Eraclyte Amoureux, Hor Che Apollo 

- Cinéma le vendredi à 19h au cinéma Le Forum :séance gratuite pour toutes et tous En première partie : projection du film réalisé par les 3e du collège Blaise Cendrars et l’association « Cegïa » sur les stéréotypes de genre

Film « Les filles du Docteur March » - 2h14 - VF

Sortie le 1er janvier 2020 - De Greta Gerwig Avec Saoirse Ronan, Emma Watson, Florence Pugh plus - Genre : Romance, Drame -Nationalité : américain
Relecture personnelle du livre, « Les filles du Docteur March » est un film à la fois atemporel et actuel où Jo March, alter ego fictif de l’auteur, repense à sa vie.
Un film de femme salué par la critique et lancé dans la course aux oscars 2020 ! Après avoir crevé l’écran dans « Frances Ha »de Noah Baumbach, l’actrice et réalisatrice icône du jeune cinéma indépendant américain Greta Gerwig ne cesse d’étonner avec cette adaptation d’un classique de la littérature. Son premier film « Ladybird » fut l’un des rares films réalisés par une femme nommé aux oscars.

- Deux ateliers de self-défense pour les femmes le samedi à 10h (ancien tribunal) puis 14h (salle du Tohu Bohu) offert par l’association « Self-Defense Boissy ». Ateliers accompagnés d’un petit déjeuner et d’un goûter. Inscriptions au CCAS 01 45 10 61 32. Nous remercions d’ailleurs particulièrement l’association pour ces ateliers !

 
Haut de page