Vous êtes ici : Accueil > Culturel et sportif > Saison Culturelle > Projets Street Art

Culturel et sportif

Projets Street Art

Le Projet Street art : dessiner sur les murs, c’est possible !

 

LA CRÉATION PARTICIPATIVE

Le tunnel reliant le collège Blaise Cendrars au quartier de la Haie Griselle fait l’objet d’une œuvre créée par les collégiens et…vous ! Accompagnés par le duo d’artistes Evazesir, des ateliers et rencontres ont été proposés afin d’imaginer ensemble la couleur, le nom du Tunnel !

LANCEMENT DU PROJET – Jeudi 11 janvier 2018

Les futurs participants, professeurs et principal du collège Blaise-Cendrars, médiathèque,c lub des jeunes, service culturel et l’artiste ont échangé autour du projet le jeudi 11 janvier en présence de Monsieur le Maire et de Claire Chauchard, adjointe à la culture.

DU TAG AU GRAF

L’Exposition« Du Tag au graff » conçue par la Médiathèque en 2008 a été exposée à la Médiathèque puis au Collège dès le mois de janvier pour que les Boisséens s’imprègnent de l’esprit créatif du street art et connaissent son histoire

  

Le Duo EVAZESIR et le collectif no rules corp

Le collectif No rules corp (peinture, street art,musique, vidéo) est né en 2005. Le duo EvazéSir est le côté urbain du collectif avec graffitis et pochoirs, mais aussi travail en atelier avec peinture,travail sur bois et collages.

Sir le graffeur/pochoiristeest inspiré par la rue ; il exploite des personnages et objets en grand formatmêlant humour, imagerie populaire et messages variés.

Evazé-Nam , la peintre «la céreuse d'affiche » réalise avec lui des compositions dans l’espace urbain comme sur toile.

Actifs à l'international, ils reviennent d'un périple artistique de 6 mois en Amérique latine et réalisent des fresques murales dans toute l’Europe.

Plus d’informations là : http://norulescorp.com/index.php/blog-4

Quand la poésie visuelle s’invite à Boissy…

I. Imaginaires du Passage des Girelles

Cet habile jeu de mots sur le nom de quartier a été inventé par les élèves de la classe à projet culturel de 6 e C de Mme Baudron, professeure de Français et M. Bernard, professeur d’arts plastiques du Collège Blaise Cendrars. Ils ont été guidés par l’artiste Cyril Leiseing du duo Evazesir qui les a fait travailler en classe sur des collages, pochoirs et motifs graphiques. Ensemble, les élèves ont choisi une citation du poème « Iles » de Blaise Cendrars : « Je lance mes chaussures par-dessus bord car je voudrais bien aller jusqu’à vous. » (1. Voir cadre)  et ont inventé une nouvelle définition du mot girelles, des cyber-oiseaux-poissons poétiques vivant dans un passage transdimensionnel.

                           

                           

             

 

Des ateliers ont eu lieu sur les pauses méridiennes assurées par le Club des jeunes avec les autres artistes en herbe volontaires. 

Ce travail collectif a donné lieu à une exposition sur le projet à la Médiathèque du 25 au 30 juin. La Médiathèque a également été un partenaire privilégié, elle a prêté au Collège son exposition conçue en 2008 « Du Tag au graff » après l’avoir présentée en janvier aux Boisséens et animé des ateliers de graff numérique pendant les vacances.

Réhabilitons !

Le passage souterrain a bénéficié en amont d’un grand coup de propre grâce à l’intervention des services techniques de la Ville et des chantiers éducatifs portés par l’association Val-de-Brie insertion et le Club des jeunes. La réhabilitation est complète : nettoyage, peinture,lumières … Tout ce qu’il fallait pour garantir la réalisation d’une fresque collective.

Derniers coups de pinceaux, un coup de ciseau !

L’inauguration de la fresque par le maire a eu lieu le Samedi 30 juin à 15h30.

     

   

Les mots de Mme Baudron, professeure de Lettres :

« S’interroger sur la nature du langage poétique »

Impliqués lors des rencontres en classe entière avec l’artiste, très créatifs, les élèves ont eu plaisir à jouer avec les mots et les sonorités de la langue française. Ils ont découvert l’anagramme, le calembour, et lu des textes de Blaise Cendrars, personnage imaginé la main tendue, comme une invitation à traverser le Passage ou Pont imaginaire des« Girelles », (anagramme de « Griselle »), comme une initiation au futur, comme une incitation à écouter le chant d’un monde nouveau. En effet, les « Girelles » seraient : «  Balises de cendres rares, sibeal sang de rares, Baleines futuristes présentes dans la mer de cendres rares...  Oiseaux qui chantent : "Obis, satin s'y grêle ! " »

Le Street art a renforcé le goût de l’écrit en donnant du sens à la création littéraire et artistique puisque les élèves ont saisi l’enjeu pédagogique qui consistait à montrer par quels moyens la poésie et les arts plastiques renouvellent notre regard sur le monde. Blaise Cendrars lui-même ne nous invitait-il pas à cette traversée nouvelle, symbole de l’envie qui nous pousse vers le rêve ?

Iles

Iles

Iles

Iles où l’on ne prendra jamais terre

Iles où l’on ne descendra jamais

Iles couvertes de végétations

Iles tapies comme des jaguars

Iles muettes

Iles immobiles

Iles inoubliables et sansnom

Je lance mes chaussures par-dessus bord car je voudrais bien aller jusqu’à vous

Blaise Cendrars, Du monde entier au cœur du monde, « Poésies complètes » (1924), Poésie Gallimard, juin 2012.

Les Mots des artistes :

Les artistes du chantier ? Le duo Evazésir, du collectif No Rules corp, des habitués des grands projets extérieurs et des réalisations participatives !

Nous avons l'habitude de réaliser des projets personnels sur des grands murs : notamment un enfant de 22 m sur une façade de bâtiment de logement à Vénissieux (69), un âne et un renard jouant au pierre, feuille,ciseaux sur une façade de 10mx15m d'une école à Saint-Denis (93).

Nous avons aussi fait des murs participatifs avec des habitants à Vénissieux, des enfants dans une école à Choisy-le-Roi (94). Mais jamais un un tunnel... à notre plus grande joie.

La particularité ici à Boissy est d'une part l'intégration des collégiens dès le départ du projet : ils ont font alors partie entière du projet car ils ont décider de l'organisation de la fresque et pourront se l'approprier d'autant plus. En Francais, en créant la symbolique et le discours, l’histoire qu'il en ressort. En Arts plastiques la conception et la réalisation graphique.

Pour nous c'est une nouveauté, les multiples rencontres avec eux en amont de la réalisation donnent naissances à des idées graphiques qu'on aurait pas eu. Les collégiens nous donnent leurs inspirations et nous créons collectivement le projet, cela amène à une évolution de la fresque inédite. La fresque appartient à tous.

L'autre particularité des multiples surfaces du tunnel : 2 murs long, un plafond, un sol, 2 murets au dessus du tunnel. L’œuvre est en volume. On va rentrer dans un univers fantastique, en immersion complète lorsque le passant deviens spectateur et est en immersion totale quand ils entre dans le tunnel. On a réfléchi pour que la traversée du tunnel soit un voyage, un changement d'univers. Et qu'on en sorte différent.

En tant qu'artiste c'est un fabuleux projet dans toutes ses dimensions : participatif, monumental, réfléchi, expérimental.

Cyril Leiseing

La Fresque a été financée par la Ville de Boissy-Saint-Léger, le département du Val-de-Marne et l’Etat dans le cadre de la Politique de la Ville

II. Le ludobus se pare de couleurs !

Suite à une sortie Street Art en 2017 des usagères de l’atelier Bricol’art du centre social, un projet de décoration du Bus AtoutJeunes/Ludobus a été imaginé.

La sortie initialement prévue afin de découvrir et d’initier les usagères au graff et à ses techniques a permis à l’équipe du Centre Social,à l’association Vitryn’urbaine et aux usagers du Centre d’imaginer ce projet de décoration du Bus.

Le projet a démarré début Juin et a impliqué :

- les enfants usagers du Bus : ils proposeront des dessins d’incrustation

- les usagères de Bricol’art et l’animatrice de l’atelier : réaliseront une grande partie du Graff

- deux graffeurs confirmés : dirigeront et participeront à la mise en œuvre.

L’inauguration du Bus aura lieu sur le temps de la fête des jeunes en musique, à partir de 16h, elle sera suivie d’un atelier graff !

    

 
Haut de page