Vous êtes ici : Accueil > Cadre de vie > Vie économique/Entreprises > Reconfinement : les mesures pour les entreprises

Cadre de vie

Reconfinement : les mesures pour les entreprises

Les mesures locales

Durant la crise sanitaire que nous traversons, la municipalité soutient les commerçants  Boisséens impactés par les consignes gouvernementales.

Entre autres choses, la ville facilite la communication des associations de commerçants de Boissy, l’UBAC et l’ACAP qui prennent des initiatives pour adapter leurs offres de service de proximité aux Boisséens.

Retrouvez-ci dessous ce qu’ils vous proposent pour maintenir une activité économique et faciliter votre vie quotidienne dans le contexte actuel :

1) Lancement d’une plateforme E-commerce pour les commerçants qui ont mis en place la solution click&collect (commande en ligne et retrait en magasin).

Les plateformes déjà disponibles :

http://originelle.ubac-boissy.fr

http://smokeland.ubac-boissy.fr

http://cms.ubac-boissy.fr

https://catarina.ubac-boissy.fr

De nouvelles plateformes commerciales vont bientôt être mis en ligne.

Pour les commerçants qui souhaiteraient intégrer ce dispositif, vous pouvez contacter l’UBAC : contact.ubac.bsl@gmail.com

2) Lancement d’une épicerie solidaire éphémère

Pendant toute la période du confinement, retrouvez certaines de vos commerçants dans les locaux de la librairie AZ CULTURE au 37 rue de Paris, ouvert du mardi au samedi 08h30-12h30 / 15h30-19h30 et le dimanche 09h00-12h30.

K-Créations et Services

Création SACS & ACCESSOIRES

06 62 74 59 27

L'atelier du cadeau - Fetoncado

44 rue de Paris

06 64 73 44 49

Aux Quatre Saisons - Fleuriste

39 rue de Paris

01 45 69 07 29 - 07 68 93 91 31

www.fleuriste-boissy.fr

TACOTEESHIRT

26 bis rue de Paris

06 81 12 52 29

06 09 07 52 84

www.tacoteeshirt.com

MAVALANGE

Vins & Champagnes

06 21 20 10 33

Cette épicerie sert de vitrine d’exposition aux commerçants ne pouvant ouvrir leurs propres commerces, vous pouvez passer commande par téléphone en les contactant.

Commerçants ou artisans de la ville, si vous souhaitez bénéficier de cette vitrine commerciale totalement gratuite, contacter l’ACAP : stephane.suir@orange.fr

 

LES MAIRES SE MOBILISENT POUR LES COMMERCES DE PROXIMITÉ

Suite aux mesures sanitaires nationales, les Maires des 16 villes de GPSEA, dont M. le Maire Régis Charbonnier, demandent au Premier Ministre Jean Castex la réouverture des commerces de proximité et de centre-ville.

Consultez le courrier adressé au Premier Ministre en cliquant ici

 

Le fonds de solidarité

Durant le confinement, le dispositif de fonds de solidarité sera réactivé et renforcé. Cela permettra de couvrir l’ensemble des cas de figure.

Pour les entreprises et les commerces fermés administrativement :

Toutes les entreprises de moins de 50 salariés fermées administrativement pourront recevoir une indemnisation allant jusqu’à 10 000 euros quel que soit le secteur d’activité et la situation géographique.

Pour les entreprises, restant ouvertes mais durablement touchées par la crise, des secteurs du tourisme, événementiel, culture, sport et des secteurs liés :
Il s’agit de toutes les entreprises de moins de 50 salariés, ne fermant pas mais subissant une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50%. Elles bénéficieront également de l’indemnisation mensuelle allant jusqu’à 10 000 euros.

Pour les autres entreprises restant ouvertes mais impactées par le confinement :
Pour toutes les autres entreprises de moins de 50 salariés qui peuvent rester ouvertes mais qui subissent une perte de plus de 50% de leur chiffre d’affaires, l’aide du fonds de solidarité pouvant aller jusqu’à 1 500 euros par mois sera rétablie. Elle permettra de soutenir tous les indépendants.

Le calendrier et le versement des aides
Toutes les entreprises éligibles, quel que soit le cas de figure, pourront recevoir leur indemnisation en se déclarant, à partir de début décembre 2020, sur le site impots.gouv.fr. Elles recevront leur aide dans les jours suivant leur déclaration. Au total, 1,6 million d’entreprises pourront bénéficier du fonds de solidarité pendant le mois de confinement.

• 600 000 entreprises pourront bénéficier de l’aide allant jusqu’à 10 000 euros
• 1 million d’entreprises pourront bénéficier de l’aide allant jusqu’à 1 500 euros.

Les entreprises des 54 départements ayant connu un couvre-feu en octobre, pourront remplir leur formulaire à partir du 20 novembre 2020. Elles percevront les aides dans les jours qui suivent.
Le coût est de 6 milliards d’euros pour un mois de confinement.

 

Exonération et report des cotisations sociales

Afin de couvrir totalement le poids des charges sociales pour les entrepreneurs touchés par la crise du Covid-19, le dispositif d’exonération des cotisations sociales sera renforcé et élargi. Aussi, Bruno Le Maire a présenté 3 annonces en ce sens :

• toutes les entreprises de moins de 50 salariés fermées administrativement bénéficieront d’une exonération totale de leurs cotisations sociales,

• toutes les PME du tourisme, de l’événementiel, de la culture et du sport qui restent ouvertes mais qui auraient perdu 50% de leur de chiffre d’affaires auront le droit aux mêmes exonérations de cotisations sociales patronales et salariales,

• pour tous les travailleurs indépendants, les prélèvements seront automatiquement suspendus. Ils n’auront aucune démarche à faire.

Les prêts garantis par l'État et les prêts directs de l'État

Les prêts garantis par l’État :
Ils seront adaptés à la fois à la nouvelle situation et aux demandes des entrepreneurs. Le ministre a présenté 4 annonces :

• les entreprises peuvent désormais contracter un prêt jusqu’au 30 juin 2021 au lieu du 31 décembre 2020,

• l’amortissement du prêt garanti par l’État pourra être étalé entre 1 et 5 années supplémentaires, avec des taux pour les PME négociés avec les banques françaises compris entre 1 et 2,5 %, garantie de l’État comprise,

• il sera possible d’aménager l’amortissement avec une 1ère période d’un an, où seuls les intérêts et le coût de la garantie d’État seront payés, en restant dans la durée totale fixée (soit « 1+1+4 », avec 1 année de décalage du remboursement du capital et 4 années d’amortissement),

• il a été vu avec la Banque de France pour que ces délais supplémentaires ne soient pas considérés comme un défaut de paiement des entreprises.

Les prêts directs de l’État :
Il a été annoncé que l’État pourra accorder des avances remboursables plafonnées à 3 mois de chiffre d’affaires pour les entreprises de plus de 50 salariés.

Pour les entreprises sans solution de trésorerie :

- Les prêts garantis par l'État sont étendus jusqu'au30 juin prochain (au lieu du 31 décembre);

 - Vous pouvez bénéficier des prêts directs de l'État aux entreprises; 

 - Les bailleurs seront incités, par un crédit d'impôt, à annuler au minimum 1 mois de loyer entre octobre et décembre pour les PME fermées administrativement, les restaurants, hôtels, cafés et salles de sport.

 

La prise en charge des loyers

Dans le projet de loi de finances pour 2021, un crédit d’impôt pour inciter les bailleurs à annuler une partie de leurs loyers, sera introduit. Cette mesure bénéficiera aux entreprises de moins de 250 salariés fermées administrativement ou appartenant au secteur hôtellerie, cafés, restauration (HCR).
Tout bailleur qui sur les trois mois d’octobre, novembre et décembre 2020, accepte de renoncer à au moins un mois de loyer, pourra bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% du montant des loyers abandonnés.

L’aide sera cumulable avec le fonds de solidarité. La dépense de l’État pour ce crédit d’impôt est évaluée à environ 1 milliard d’euros au total.

 

Le soutien à la numérisation des commerçants et des artisans

Le ministre a évoqué son soutien à toutes les initiatives qui permettront aux commerçants de continuer à avoir une activité et qui ne présentent aucun risque de diffusion du virus.

Pour les concessions automobiles, les clients pourront venir chercher leur nouveau véhicule sur rendez-vous.

 

Numéro spécial d'information aux entreprises

Vous êtes un professionnel, votre activité est impactée par la crise sanitaire et vous vous demandez à quelles aides êtes-vous éligible ou comment vous renseigner ?

Un nouveau numéro d’appel 0806 000 245 est mis en place, en complément de la plateforme internet déjà existante (https://www.economie.gouv.fr/covid19-soutien-entreprises), afin d’informer les professionnels les plus fragiles face à la crise sanitaire. Il sera accessible du lundi au vendredi de 9h à 12h puis de 13h à 16h.

Ce numéro d’appel est conçu pour renseigner et orienter les professionnels vers les différentes aides d’urgences mises en place, comme par exemple les reports de charges ou d’impôts, les prêts garantis par l’État, le fonds de solidarité ou l’activité partielle.

Ce service est assuré conjointement par la Direction générale des finances publiques et l’Urssaf qui mobilisent chacun deux centres d’appels pour mener à bien cette mission d’information.

Important :  ce numéro d’information vient en complément des services existants et ne se substitue pas aux services référents bien connus des professionnels : les agents de ces plateformes ne pourront pas accéder aux dossiers personnels. Pour connaître l’avancement d’une demande d’aide en cours ou pour toute question qui nécessite un accès aux données fiscales et sociales de l’entreprise, il faut passer par les canaux habituels (centres de référence ou via la messagerie du compte professionnel en ligne)

 
Haut de page